PROJETS ABOUT PRESS

   

LE SYNDROME D'ULYSSE

Amélie Weirich & Federico Fierro
Avec : Mildred Durán & Angélica González (Commissaires); Andres Amaya (Designer)

 

Consulat général de Colombie, Paris.
27 Juin – 24 Juillet 2013

 

Projet artistique et exposition réalisé au Consulat Général de Colombie suite à l'appel à candidature de l'établissement pour son programme d'expositions. Jury composé de: Ivan Argote, Alex Mor, Lina Lopez, Mildred Durán.

 

 

Exposition personnelle des artistes Amélie Weirich & Federico Fierro organisée en partenariat avec le Consulat Général de Colombie et "Colombia Nos Une". Avec la participation des commissaires d’exposition Mildred Durán et Angélica González et le designer Andres Amaya.

Le titre de l’exposition envisagé est «Le syndrome d’Ulysse», allusion au roman du colombien Santiago Gamboa racontant le parcours intérieur d’un immigré colombien à Paris. C’est également, d’après la psychanalyse, un syndrome psychologique de l’immigrant caractérisé par un stress chronique associé à des problèmes croissants que des migrants peuvent rencontrer lorsqu’il doivent s’installer dans une nouvelle résidence.

A partir de la polyphonie de l’exil (éloignement, nostalgie, adaptation, exclusion, transition), l’exposition Le Syndrome d’Ulysse questionne métaphoriquement le contexte, les notions psychoaffectives de construction culturelle et la réaffirmation sociale de l’individu. Conçue expressément pour le Consulat, la spécificité de cette exposition est d’avoir réussie à créer un véritable dialogue entre le lieu et le projet d’exposition. Lieu de passage, d’accueil et de lien entre deux territoires, le Consulat de Colombie à Paris est installé dans un bâtiment au décors post haussmannien. Les notions de biculturalisme et de décors, omniprésentes dans le travail des plasticiens Amélie Weirich & Federico Fierro, s’interpénètrent et nous interrogent ici avec pertinence.

Pour leur première exposition personnelle, le couple d’artistes franco-colombien Amélie Weirich & Fedrico Fierro parvient a interroger les notions de biculturalisme et de décors avec une densité sémantique qui leur est caractéristique.

Projets réalisés pour l'exposition : "Le syndrome d’Ulysse"   "Protect Me from What I Am"   "Amarillo+azul+rojo"

 

 

 

 

 

Le syndrome d’Ulysse
Poussière sur papier.
200 x 300 cm
2013

Faite uniquement par l’entassement de la poussière, cette proposition de tapis de tradition française reflète comme un miroir le plafond du consulat de Colombie. La poussière issue du consulat même, débris entropiques du temps et de ses passants colombiens, lie l’histoire et le voyage de l’immigrant à l’histoire de France. La technique du tapis, importée en France au XVIIème siècle, a d’abord été réservée à la royauté puis s’est étendue à une aristocratie. Les tapis servaient à décorer des lieux extrêmement prestigieux, et leurs décors étaient réalisés en fonction des pièces qu’ils occuperaient : ces tapis s’inspiraient directement de l’espace architectural dont ils reprenaient les motifs et la structure. Le titre s’inspire du roman du même titre du colombien Santiago Gamboa, «Le syndrome d’Ulysse». Aussi connu comme le syndrome de l’immigrant (stress chronique multiple), c’est un syndrome psychologique caractérisé par un stress chronique associé à des problèmes croissants que des migrants peuvent rencontrer lorsqu’il doivent s’installer dans une nouvelle résidence.

Oeuvre réalisée avec le soutien du consulat général de Colombie en partenariat avec "Colombia Nos Une"

 

 

/

 

Projet présenté également à:

* Exposition "In vivo in Natrura"
Club 7.5, Paris
9 septembre au 5 octobre 2013

 

/

 

+ info:
weirich-fierro.com
redescolombia.org

Association Bulb           /           associationbulb@gmail.com           /           09 83 71 71 00